“Hold fast to dreams,

For if dreams die

Life is a broken-winged bird,

That cannot fly.”

 

Langston Hughes

Paris, le 17 septembre 2021,

Ça y est, c'est la sortie de Dare That Dream, un voyage spirituel que nous avons concocté pour vous durant le confinement.

Production - Art District Music

Direction Artistique - Elie Martin-Charrière

 

Voix - Estelle Perrault

Trompette - Hermon Mehari

Piano - Carl Henri Morisset

Contrebasse - Clément Daldosso

Drums - Elie Martin-Charrière

 

Special thanks : 

 

Ma gratitude est sans fin pour ces musiciens qui m’ont entouré et encouragé au long de ce parcours. Je remercie chacun de ces musiciens pour les ailes qu’ils m’ont donné : Clément Daldosso, Hermon Mehari, leur bienveillance m’a porté et donné tant de force. Elie Martin-Charrière, un musicien d’une sensibilité si rare, sans qui je n’aurais trouvé le courage d’accomplir ce disque, sans l’affection et le soutien qu’il m’a porté. Je remercie Carl Henri Morisset pour son accompagnement autant en musique que dans notre vie, pour ses compositions qui m’ont transporté, pour simplement avoir été mon modèle et mon inspiration.

Je remercie Arthur Gouret et Lois pour leur patience et leur dévouement dans le travail de cet album.

Je souhaite tout particulièrement remercier Julie Chaizemartin et Didier Dippe qui ont fondé Art District Media, de m’avoir accompagné dans la création de cet album, je leur suis reconnaissante pour ce tournant de ma vie, et ma gratitude est profonde, pour avoir cru en moi, pour avoir été si généreux et si encourageants. 

Puis à mes proches, ma soeur Viviane qui est ma lumière et mon âme soeur, mes amis qui ont été là pour me soutenir dans ce parcours du combattant. Je remercie Kevin Cohen et Elodie Martial.

Je souhaiterais également remercier des musiciens qui n’ont pas joué sur ce disque : David Paycha et Alain Jean-Marie que j’affectionne particulièrement.


 

C’est un voyage spirituel universel mais aussi une histoire personnelle que je souhaite partager dans cette musique. On parle de nostalgie, ce bonheur de jadis -Yesterdays- que l’on revit aujourd’hui dans un lourd soupir, une mémoire heureuse mais douloureuse. C’est une ivresse et un chagrin - Gone By Days -. On se complait dans cette tristesse sucrée des souvenirs d’antan. C’est ce qui en fait un sentiment si riche et vivant - Child Time.

Puis on introduit une note d’espoir avec cette reprise de Michel Legrand “You Must Believe In Spring”, dont les paroles ont été écrites par Alan et Marilyn Bergman. Ce morceau nous invite à croire en l’amour et au renouveau - Flower Blossom - car il suffit d’un rêve, d’un songe - So Nice - et une lueur pour se frayer un chemin vers la liberté - Dare that dream